Appartément Hi-Finity Nice

Appartément Hi-Finity Nice

Cet ensemble futuriste rappelle à la fois les pyramides égyptiennes et les jardins suspendus de Babylone. L'ambitieux complexe d'appartements se dresse au bord de la Méditerranée, non loin de Nice. Au total, le projet couvre quelque 6,5 ha et comprend près de 1.600 appartements. Construits dans les années 1970, bon nombre de ces logements ont été rénovés avec des résultats spectaculaires. Le recours à des solutions de pointe a permis de profiter des vastes terrasses extérieures, avec en prime une étonnante vue sur la mer.

Le concept du complexe d'appartements est apparu dans la décennie 1970 lorsque les autorités municipales ont confié à André Minangoy le développement d'un vaste programme immobilier chargé de réhabiliter les faubourgs. Le résultat ? Un parc aménagé avec quatre immeubles en forme de pyramide, disposés en amphithéâtre. Les pyramides s'élèvent à plus de 70 mètres de haut. Le projet comporte aussi un superbe port de plaisance, une piscine avec spa, ainsi que de nombreux commerces et restaurants.

Le chantier a duré près de 25 ans. C'est en 1970 que la première des quatre pyramides a été achevée. Les trois autres ont été inaugurées en 1972, 1976 et 1993.

Récemment, l'architecte Jan Nedved a rénové un de ces appartements. L'unité en question se compose d'un séjour et d'une cuisine, d'un corridor et de trois chambres, chacune avec ses propres facilités. L'appartement se distingue par le rapport entre la surface interne et celle de la terrasse : cette dernière est environ 25% plus grande que l'espace intérieur. La liaison entre les deux, note Nedved, est le pivot du concept. La frontière entre l'intérieur et l'extérieur n'apparaît que par mauvais temps, quand les cloisons vitrées sont fermées. « Nous voulions un maximum de communication entre l'appartement et la terrasse, deux surfaces similaires. La terrasse fait partie intégrante de l'ensemble. C'est la raison pour laquelle nous avons choisi le système coulissant Hi-Finity de Reynaers Aluminium : le châssis dissimulé et la large portée dégagent un impressionnant panorama dans toutes les conditions », explique Nedved.

En particulier, une fenêtre de 490 cm de large de Reynaers Aluminium équipe le séjour côté terrasse. Avec son châssis caché et son absence d'accessoires, le système est pratiquement invisible, une qualité particulièrement appréciable dans le contexte.

L'appartement étant situé en hauteur, le transport et l'installation présentaient des difficultés particulières. Un mécanisme spécial mis au point avec le fabricant, précise Nedved, a permis d'acheminer les systèmes de fenêtres à l'étage de destination.

À l'intérieur, le plan de Nedved respecte le concept organique initial. Les murs porteurs radiaux ont été conservés, complétés par de nouvelles cloisons, généralement diagonales, pour créer une disposition en trapèze. Le système standard des cloisons orthogonales est presque totalement absent.

Quant au choix des matériaux utilisés à l'intérieur, il reflète l'ambiance méditerranéenne. Les tons des surfaces vont du blanc et du crème aux reflets gris clair. Cela produit une sensation de clarté et de pureté aérienne. Le travertin et le bois blanchi dominent. Les miroirs polis en acier inoxydable sur plafonds suspendus (c.à.d. au-dessus de la côte) participent à la transition entre l'intérieur et l'extérieur en ouvrant une large vue sur la mer. Grâce aux miroirs, les occupants peuvent apercevoir l'océan presque partout, par exemple dans les lits des chambres orientées vers le port.

La rénovation fait littéralement entrer la Méditerranée dans l'appartement, une réalisation techniquement impensable auparavant. Preuve qu'une intervention relativement simple peut avoir de grands effets.

Longtemps encore, cette rénovation réussie restera le brillant symbole d'une vie luxueuse dans un endroit d'exception. 

Architecte: 
Lieu: 
Nice, France
Photographe: 
Systèmes Reynaers utilisés: